top of page

« Révélez les talents cachés des enfants atteints de TDAH en leur offrant amour et reconnaissance»

Dernière mise à jour : 9 nov. 2023


L'enfant qui ne trouve pas sa place se referme ou adopte des comportements  pour se protéger.
Enfant qui manque d'estime de soi

Et si vous changiez votre vision du TDAH ?



Depuis la crise sanitaire mondiale de la Covid, l’enfant a été dans l’obligation de se suradapter et son mécanisme de danger a été déclenché à plus d’une reprise. Le cortisol sécrété en grande quantité et les habitudes prises avec les écrans continuent encore aujourd’hui de soumettre les enfants à des stress plus grands que ceux que nous avons vécus à l’âge de nos enfants.


Il est temps de leur réapprendre à se faire confiance, à reconnaître leurs besoins, à les affirmer adéquatement et à s’organiser pour y répondre. Et pour ça, les enfants ont besoin de modèles. Or, les adultes ont aussi été échaudés et le sont encore. Je côtoie et observe trop de parents fatigués, submergés par le stress et les exigences du quotidien, provenant de tous les milieux. En acceptant de nous arrêter, nous pouvons prendre conscience de nos croyances et en se référant à nos valeurs profondes, nous pouvons changer les choses. Voilà pourquoi je dresse un portrait des talents que peuvent avoir les enfants à qui on dit souvent de se calmer, de faire moins de bruit, de parler moins fort, de rire moins fort, d’arrêter de bouger… ceux qui font leur possible, qui essaient d’être bien, qui auraient tant besoin d’être écoutés dans leur sensibilité, d’être reconnus dans leur unicité, d’être valorisés, propulsés, supportés, encouragés stimulés, encadrés, admirés…


Car ils ont leur place ces enfants qu’on dit agités, impulsifs, déconcentrés, inattentifs. Ils ne le savent pas encore mais ils ont de grandes forces qu’on doit leur faire découvrir avec détermination, humour, douceur et patience.



Signification et symptômes du TDAH


Le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) est un trouble neurodéveloppemental observé aussi bien chez les enfants que chez les adultes. Il touche des millions de personnes dans le monde. Il se caractérise par des symptômes tels que l'agitation, l'impulsivité et la difficulté à se concentrer, qui peuvent avoir un impact significatif sur la qualité de vie. Par exemple, les difficultés de concentration peuvent rendre difficile la persévérance face à une de tâches à l'école ou au travail, tandis que l'hyperactivité peut rendre impossible le fait de rester assis pendant de longues périodes.


La santé mentale des personnes ayant un TDAH peut aussi être affectée. Par exemple, elle peut souffrir d'anxiété et être plus susceptible d’expérimenter la dépression que les autres. On pense que cela est dû aux défis associés à la gestion des symptômes du TDAH, ainsi qu'aux difficultés sociales et scolaires qui peuvent survenir en raison du trouble, surtout dans des cas très sévères.


Que vous viviez vous-même avec un TDAH ou que votre enfant en souffre, ce texte vous aidera à comprendre l'importance de la satisfaction des besoins fondamentaux et d’une meilleure connaissance de soi dans la gestion des symptômes du TDAH.


Les causes du TDAH


On explique maintenant la cause du TDAH par plusieurs facteurs tels que : la prématurité, ou la consommation de substances (drogues, tabac, alcool) pendant la grossesse. Plusieurs hypothèses ajoutent que la pollution de l’air et de l’eau, la contamination des aliments aux pesticides, auraient aussi favorisé une augmentation du TDAH au cours des dernières années puisque le cerveau du fœtus est en développement, lorsque la mère est exposée à ces contaminants. Cette réalité est observée autant au Québec que partout à travers le monde.


Depuis 2010, les chercheurs ont pu constater que chez les personnes ayant un TDAH diagnostiqué, il y aurait un sous-développement des aires préfrontales du cerveau. En effet, selon Faraone & Mick, le TDAH serait expliqué à 75% par transmission génétique.


Par contre, bien évidemment, il peut y avoir des faux diagnostics de TDAH. On peut penser à un TDAH alors qu’il s’agit d’un trouble du langage, d’un trouble anxieux ou même d’une douance, maintenant nommé Haut Potentiel Intellectuel (HPI). Il est donc bien important de se référer aux professionnels de la santé pour émettre un tel diagnostic qui influencera toutes les croyances qu’aura l’enfant et sa famille sur son identité.


Mon expérience


En tant qu’enseignante, j’ai expérimenté pendant quelques semaines un projet d’immersion en musique sur l’heure du dîner, chez des enfants agités, pour la plupart diagnostiqués comme ayant un TDAH. Les bénéfices ont été époustouflants. Suite à cette expérience, je crois fermement que l’école doit innover pour répondre aux nouveaux besoins de tous les enfants, en particulier ceux présentant un TDAH. Voici, quelques suggestions : Tout d’abord, l’environnement doit être rénové. D’écoles vétustes, nous devons accéder à des espaces de vie où la nourriture saine sera offerte à tous pour éviter les disproportions selon les milieux. D’ailleurs, cela aura des répercussions sur le système de santé qui s’en portera beaucoup mieux. L’éducation est à la base d’une société. Elle devrait donc être LA priorité. De plus, une valorisation de la profession enseignante ainsi que tous les métiers connexes en lien avec des soins apportés aux enfants sera mise à l’avant plan. De l’instabilité du personnel insécurisante pour les enfants, on passera à une présence sécurisante, fiable et permanente, ce qui encourage les liens d’attachement favorables aux apprentissages. On révisera chaque espace pour évaluer le niveau sonore et visuel. En effet, trop des classes sont surchargées de couleurs ou d’objets peu utilisés. L’utilisation des tableaux interactifs, des ordinateurs et de tous les appareils électroniques émettent un son constant qui, bien sûr, affecte le niveau sonore dans les locaux. Les enfants eux-mêmes sont d’ailleurs plus bruyants et bavards qu’avant. On pourrait repenser au nombre d’élèves par classe en modifiant les structures. En effet, l’école devrait, en premier lieu, répondre au besoin de sécurité affective des enfants puisque celle-ci leur permet d’avoir accès à leur néocortex et par le fait-même, être disponible aux apprentissages. Que le danger soit réel ou non, il serait primordial d’instaurer des routines de calme et de bienveillance à l’échelle de chaque école. Créer des liens et le sentiment d’appartenance à un groupe engendre une meilleure confiance et connexion à soi. Chacun (adultes et enfants) prendrait le temps de se saluer, de s’installer à son rythme… car chacun évolue à son rythme. Des lieux de relaxation, de rencontres, d’activité physique, d’expression artistique et autres, seraient définis et disponibles pour répondre aux différents besoins. Le programme serait révisé. On y enseignerait des méthodes d’expression des émotions, la pleine conscience… On apprendrait à respirer… à s’aimer.


Le yoga serait une philosophie dans sa relation à soi, à l’autre, à l’apprentissage, à l’environnement, etc. La connexion à la nature serait une priorité. Le mouvement serait encouragé. Les enfants ne seraient pas assis plus d’une heure de suite, ni à l’écran de façon continue non plus. La technologie serait un outil autant de recherche, de communication, que de création.


On entendrait des conversations animées, une écoute mutuelle autant entre les enfants que les adultes entre eux et un par rapport à l’autre. Chacun aurait le loisir d’exposer sa vérité. On ressentirait l’ouverture. Les capacités de chacun seraient reconnues et valorisées. La rigueur et le dépassement de soi seraient encouragés. La tolérance et le respect seraient intégrés. L’harmonie règnerait.


Chaque être humain est arrivé sur la Terre pour explorer son don, pour retrouver son essence et pour vibrer selon sa lumière. L’énergie de l’amour universel serait palpable. L’école serait un espace où l’être humain serait en découverte de soi, de l’autre, du monde.


Pour cela, l’évaluation prendrait une toute autre forme… L’adulte (mentor) attribué à l’élève serait responsable de le faire progresser… par rapport à lui-même tout en l’exposant à plusieurs connaissances et compétences pour cultiver sa curiosité et son désir d’apprendre, dans un continuum.


L'apprentissage se ferait dans le plaisir, la passion, l’admiration… Ce serait léger et agréable même si des efforts seraient fournis pour l’accomplissement. L’enfant et l’adulte seraient tout aussi engagés dans le processus, ensemble… en ayant confiance que la finalité sera incluse dans cette démarche de complétude.


Enfin, l’école aurait du sens et chacun y trouverait son compte. Mais d’ici là, le parent de l’enfant touché par le TDAH a besoin d’aide au quotidien.



Différentes approches aidantes


Heureusement, maintenant, la documentation est nombreuse et ce trouble est de plus en plus connu. Plusieurs approches sont efficaces pour aider à vivre ou diminuer les symptômes. Tel que mentionné plus tôt, il s'agit notamment de thérapies et de changements dans le mode de vie tels que prendre soin de soi, améliorer son hygiène de vie, vivre en pleine conscience et s’approprier le yoga.


Prendre soin de soi

En plus de répondre à ses besoins de base, l’enfant doit apprendre à prendre soin de soi. Le fait de prendre soin de soi peut favoriser notre bien-être physique, mental et émotionnel. Mais que veut dire PRENDRE SOIN DE SOI exactement ? C’est différent et personnel pour chacun mais en gros, c’est s’accorder du temps pour s’aimer, faire des activités qui nous font du bien.

Voici une liste de vingt (20) suggestions à proposer et à modéliser avec son enfant. Cette liste peut être adaptée, complétée à votre guise. Utilisez votre imagination.


  • Arroser une plante

  • Colorier un mandala

  • Flatter un animal domestique

  • Prendre un bain

  • Sauter sur place

  • Respirer une fleur

  • Se secouer le corps

  • Se mettre de la crème hydratante

  • Écouter de la musique

  • Regarder le ciel

  • Faire un casse-tête

  • Regarder une vidéo drôle

  • Boire un verre d’eau

  • Regarder le feu

  • Chanter

  • Écrire

  • Danser

  • Marcher dans la nature

  • Parler à un ami

  • Boire une tisane


Porter attention à son hygiène de vie

En adoptant un mode de vie sain, les personnes atteintes de TDAH peuvent améliorer significativement leur capacité à gérer les symptômes liés à ce trouble. Ainsi, un sommeil réparateur, une alimentation saine et un exercice physique régulier sont des ingrédients clés pour y parvenir. Des études ont en effet montré que les problèmes de sommeil peuvent aggraver les symptômes du TDAH, rendant la concentration et la régulation des émotions plus difficiles. C'est pourquoi, accorder une attention particulière à l'hygiène du sommeil est primordial pour briser ce cercle vicieux.


Pour bien dormir

  • Organiser un environnement propice au sommeil : La chambre est dégagée, en ordre, sans trop d’objets. La température de la chambre est fraîche et bien aérée, avec un taux d’humidité suffisant, un éclairage sombre et une ambiance feutrée ou silencieuse.

  • Respecter un horaire de sommeil en fonction des besoins selon son âge et ses besoins particuliers.

  • Créer une routine relaxante et plaisante avant l'heure du coucher

  • Éviter les stimulants (sucre, chocolat, caféine, thé) avant le coucher

  • Éviter le temps d'écran (lumière bleue) au minimum une heure avant l’heure du coucher

  • J’ai un bémol sur la mélatonine (comme tout autre supplément ou médication, celle-ci devrait être prise dans le cas où d’autres solutions ont déjà été envisagées, pour ne pas en devenir dépendant à moyen ou long terme.


Pour bien manger


Comme pour tous les enfants, l'alimentation équilibrée est primordiale mais pour les enfants médicamentés, il est bon de surveiller étroitement la courbe de croissance et prévenir les carences alimentaires en adoptant de bonnes habitudes.


Offrir une variété d'aliments riches en nutriments :

  • L’eau pure est le seul liquide essentiel (nous en sommes constitués à 70 % (sueur, urine, larme, plasma sanguin, lymphe)

  • Des fruits et des légumes

  • Des céréales entières et des grains entiers

  • Des protéines animales maigres ou des protéines végétales complètes

  • Des gras sains (poly-insaturés, mono-insaturés)

  • Prise suffisantes d’Oméga 3 (DHA et EPA) et de Magnésium

  • Réduire la consommation d’aliments transformés et de produits contenant des gras saturés ou trans ainsi que des colorants, des agents de conservation et tout autre produit chimique

  • Les boissons sucrées sont à éviter

  • Éviter les fritures



Pour bien bouger


L'exercice favorise la libération d'endorphines, ce qui peut aider à réguler les émotions et à améliorer l’humeur, le sommeil et le bien-être général. En effet, les recherches ajoutent que l’exercice a des bienfaits au niveau des fonctions cognitives (1er cerveau) ainsi que sur la digestion dans les intestins (2e cerveau)

En matière d'exercice, il est important de trouver des activités agréables et durables, qui s’intègrent facilement à la routine quotidienne.

Par exemple :

  • la natation

  • le yoga

  • la danse

  • les arts martiaux (karaté, Taï Chi, Taekwondo, Judo, Aïkido, Kung fu)

  • la marche rapide, la course à pied ou le jogging


Vivre en pleine conscience


La pleine conscience implique d'être présent et totalement engagé dans l'instant présent. C'est comme si toutes nos cellules étaient activées, comme lorsque nous faisons quelque chose pour la première fois, altérant ainsi notre conscience du temps. Des études ont démontré que la pratique de la pleine conscience peut améliorer les symptômes du TDAH en aidant les individus à réguler leurs émotions et à améliorer leurs fonctions cognitives. Elle peut également favoriser un sommeil de qualité et réduire le stress et l'anxiété. Il existe de nombreuses méthodes pour pratiquer la pleine conscience, telles que la méditation, la respiration profonde et la visualisation, il est donc essentiel de trouver une pratique qui convienne à votre routine quotidienne.


S’approprier le Yoga


La pratique des postures (Asanas) en yoga est à la mode depuis plusieurs années. Il existe de nombreux types de yoga, du yoga restaurateur doux au power yoga plus intense. Il est essentiel de trouver un professeur qualifié qui puisse nous y initier, nous inspirer, nous accompagner, puisque le yoga est un chemin. À la base, les 8 piliers du Yoga selon Patanjali ont pour but de calmer les fluctuations mentales excessives. Suivre ces huit branches permet à l'individu d'apaiser son mental, de se libérer de l'ego et d'atteindre l'état de Samadhi, qui est un état de pleine réalisation de soi et d'éveil. Le Yoga est donc présenté comme un système complet et efficace pour atteindre cet état de bien-être. Outre les postures, il se veut un état d’esprit, une philosophie qui repose sur la non-violence par rapport à soi et aux autres, une conscience du souffle, un état de connexion et d’attention.

Outre l'exercice physique, la pleine conscience et le yoga, il existe des approches thérapeutiques complémentaires qui peuvent être utiles pour gérer les symptômes du TDAH.

Des thérapies efficaces


Voici une liste des thérapies et médecines alternatives que j’ai expérimentées et qui ont eu des effets bénéfiques. Même si je n’ai pas de TDAH, je peux confirmer l’efficacité de ces soins et vous les recommande pour aider les symptômes du TDAH.


  • l'acupuncture

  • l’ostéopathie

  • la chiropraxie

  • l’homéopathie

  • la naturopathie

  • la massothérapie (dont shiatsu, réflexologie, drainage lymphatique, etc.)

  • la PNL (programmation neuro-linguistique)

  • l’hypnose

  • la polarité (soin énergétique)

  • le biofeedback

  • l’équithérapie, la zoothérapie

  • etc.

Ces thérapies peuvent être un complément précieux à un plan de traitement complet favorisant un meilleur sommeil, une alimentation saine, de l’exercice quotidien, la compréhension de soi, l’acceptation et la construction de son identité, la communication et la gestion de ses émotions.


La médication


Bien évidemment, la médication sera une option à envisager dans le cas où tout le reste aura été essayé sur une période de plus deux ans et qu’aucun changement n’aura été observé. Dans des cas très sévères, je suis d’avis que pour aider l’enfant à vivre des réussites, la médication peut avoir des effets salvateurs. Pourtant, pour corriger une vue déficiente, aucun parent n'hésite à faire porter des lunettes à son enfant. Pour un enfant diabétique, la question ne se pose pas, le parent injecte facilement l’insuline à son enfant. Par contre, la médication pour les enfants ayant un TDAH fait souvent peur à prime abord à cause de ses effets secondaires et de sa prescription abusive dans des cas de légers symptômes de TDAH alors qu’aucune autre thérapie n’a été envisagée en parallèle ou en premier lieu.


Voici donc ces médicaments :

  • Le méthylphénidate (Ritalin, Biphentin et Concerta)

  • La dextroamphétamine (dexedrine, spansule de dexedrine et Vyvanse)

  • Les sels mixtes d’amphétamine ou SMA (Adderall XR)

Les effets secondaires observés plus fréquemment sont :

  • La perte d’appétit au dîner, mais revient au souper.

  • Difficultés à s’endormir ou, au contraire, mieux dormir parce que les symptômes de TDAH se sont atténués et que la journée a été plus positive.

  • La mauvaise humeur, l’irritabilité ou les émotions fortes sont courantes lorsque l’action du médicament s’atténue, surtout dans les premières semaines suivant le début de la médication. En général, ces effets finissent par disparaître.

On peut gérer les effets secondaires courants en modifiant la fréquence ou la dose du médicament ou en remplaçant le médicament par un autre.

Une bonne communication avec le médecin ou le pédiatre est souhaitée pour évaluer la dose et la molécule. Le consulter si :

  • L’irritabilité de l’enfant est importante et ne s’estompe pas. La dose sera ajustée.

  • L’enfant se concentre « trop bien » ou regarde dans le vide, agit comme un robot sans expression ou fluctuation des émotions. La dose de médicament est probablement trop forte.

D’autres médicaments contre le TDAH peuvent avoir d’autres effets secondaires, que votre médecin pourra vous décrire.


Tout humain qui est un vrai humain doit apprendre à rester seul au milieu de tous, à penser seul pour tous. Romain Rolland



La recherche du bonheur


Pour atteindre une paix et une harmonie intérieure, cela peut prendre du temps, surtout pour un enfant un TDAH. Toutefois, il y a des aspects favorables à considérer. Par exemple, pour contrer les effets du stress constant et la sécrétion des hormones qui jouent un rôle dévastateur sur l’humeur et le bien-être : l'adrénaline, la noradrénaline et le cortisol, il est possible d’activer les quatre HORMONES DU BONHEUR.


En effet :

  • La dopamine est activée en faisant du sport, par le sommeil et en écoutant de la musique.

  • La sérotonine est secrétée par la gratitude, le contact avec la nature et la positivité.

  • L’endorphine l’est par le rire, la danse et le contact des amis.

  • L’ocytocine l’est par la méditation, la générosité et les câlins.

C'est donc grandement à considérer dans le choix de vos pensées, de votre posture, de vos activités et de votre attitude.


Coaching et TDAH


En somme, la gestion des symptômes du TDAH nécessite une approche globale qui inclut une discipline face à son mode de vie (par rapport au sommeil, à la nutrition et à l’exercice physique), un choix d’attitude par rapport à l’état de pleine conscience et à l’intégration du yoga et des soins prodigués par des thérapies complémentaires et/ou une médication adaptée dans des cas sévères. Ainsi, avec un plan de traitement complet, les personnes atteintes de TDAH peuvent améliorer leur qualité de vie et atteindre leurs objectifs.

L’accompagnement par un coach peut d’ailleurs grandement aider l’atteinte de ceux-ci puisqu’il agit sur la mise en place des bonnes habitudes et l’application des stratégies gagnantes.


Qu'est-ce que le coaching familial et comment peut-il aider ?


Le coaching familial est un processus dynamique qui implique toute la famille, et pas seulement l'enfant atteint de TDAH.

Il aide chacun des membres à développer des compétences et des stratégies pratiques pour faire face aux défis. Selon ses formations, le coach peut utiliser un éventail de techniques s’apparentant à la thérapie cognitivo-comportementale notamment les jeux de rôle, les exercices de pleine conscience et la programmation neurolinguistique.


Effets du TDAH sur la dynamique familiale


Il est important que les familles comprennent que le TDAH est un trouble et non le résultat d'une mauvaise éducation ou d'un manque de discipline. Tous les membres de la famille, y compris l’enfant qui a un TDAH peuvent ressentir toute une gamme d'émotions et cela réveille plusieurs blessures notamment de la culpabilité, du rejet, de la honte, de la colère et de l'épuisement. Il est essentiel de reconnaître ces émotions et de trouver des moyens de les gérer adéquatement. Le stress, l’anxiété et la frustration des parents et de la fratrie peuvent être un poids lourd à porter et créer des divisions entre chacun des membres.

Le coaching familial aide à mettre en place des stratégies pour mieux gérer les défis du TDAH. Les familles parviennent à mieux comprendre la provenance du comportement de l’enfant et ainsi, à développer des stratégies de communication efficaces qui favorisent des interactions positives, harmonieuses et durables.


Comment le coach s’y prend-il ?


La réalité du TDAH est souvent source de frustration et de stress, tant pour l'enfant que pour les personnes qui l’entourent. Cependant, avec un plan d’action approprié, les parents et leurs enfants peuvent développer des stratégies efficaces pour créer un environnement familial harmonieux. Le coaching familial est un outil puissant qui peut aider les parents, les éducateurs ou les enseignants à acquérir des compétences et des connaissances pratiques afin de mieux comprendre les besoins et les difficultés propres à l’enfant duquel ils s’occupent.

Pour ce faire, le coach familial apprend rapidement à connaître toute la famille pour établir le lien de confiance. Ensuite, il aide la famille, en installant des comportements acceptables, à créer des liens plus harmonieux entre les membres de la famille et donc un environnement plus favorable au développement et à l’épanouissement de chacun.


Quatre avantages de l’accompagnement par un coach :


1- Amélioration de la communication


La communication favorise des interactions positives avec leur enfant. En apprenant à écouter réellement et à communiquer harmonieusement, les parents peuvent mieux comprendre les besoins de leur enfant et développer une meilleure relation. Cela peut conduire à une amélioration significative de la qualité de vie de la famille, ainsi qu'à une réduction du stress et des tensions.


2- Stratégies personnalisées


Chaque enfant est unique et il n'existe pas d'approche unique pour gérer son comportement. Le coaching familial a pour mérite d’être personnalisé et de tenir compte des besoins et des points forts propres à chaque enfant.


3- Réduction du stress


Le coaching familial peut aider les parents et les enfants à développer des techniques pour réduire le stress et l'anxiété. En apprenant à identifier et à gérer les déclencheurs, les familles peuvent amoindrir leur niveau de stress et créer un environnement familial plus harmonieux.

4- Amélioration de la dynamique familiale


Un coaching familial aide à structurer l’environnement, à recadrer la place de chacun dans la maison. En travaillant ensemble, les familles arrivent à réduire les sources de conflits et augmenter les moments de partage.


Bien choisir son coach familial


Trouver le bon coach familial qui convient à la famille est gage de réussite car il sera obligatoire de collaborer pour obtenir des résultats. Le coach doit afficher ses qualifications, son expérience, sa personnalité, ses valeurs et son approche pour qu’on puisse se faire une idée.


L’essentiel est de trouver un coach qui s'adapte bien à votre famille, un coach qui met à l'aise et qui inspire confiance. La plupart des coachs offrent une première consultation gratuite pour découvrir leur style et leur approche. L'instinct est aussi un bon indicateur sur lequel se fier dans la démarche du choix.


Démarche de la coach


L’objectif du coach est de vous aider à élaborer un plan d’action personnalisé pour votre famille une fois que vous l’aurez choisi. Ce plan doit tenir compte des besoins et des défis uniques de votre enfant et de votre famille. Ensemble, vous ciblez des objectifs et développez des stratégies pour les atteindre. Par exemple, le plan d'accompagnement peut comprendre l'élaboration d'une routine plus adaptée, l'identification de stratégies de communication et le développement de moyens pour gérer le stress et l'anxiété. Pour réussir, il est important d'aborder les rencontres de coaching avec un esprit ouvert et la volonté d'essayer de nouvelles stratégies et de les maintenir dans le temps.



Exemples de stratégies :


LA CNV et l’écoute active


La CNV est un modèle de communication non violente par lequel chacun exprime son point sans possibilité d’argumentation. Cela favorise une meilleure relation et une meilleure écoute. L'écoute active consiste à prêter attention à ce que dit votre enfant et à lui faire part de vos réactions pour lui montrer que vous comprenez son point de vue. Cela peut contribuer à promouvoir des interactions positives et à réduire les conflits.

Le renforcement positif


Le renforcement positif consiste à féliciter votre enfant pour son comportement positif. Cela permet de favoriser les interactions positives et d'encourager votre enfant à continuer à adopter un comportement positif.


Des instructions claires et concises : consignes ALPHA


Les enfants atteints de TDAH peuvent avoir du mal à suivre les consignes. Elles doivent être claires et concises. Cela peut aider votre enfant à mieux comprendre ce que l'on attend de lui.



Vers une plus grande connaissance de soi : La révélation des talents


Voici maintenant un aperçu de ce qu’on doit tenter de reconnaître chez tous les enfants mais plus particulièrement chez l’enfant ayant un TDAH pour valoriser son essence profonde et son estime de soi : découvrir et mettre en lumière ses talents.


La notion de talent est liée à une chose que nous faisons sans effort, de manière innée et avec fluidité. Très souvent cela nous est tellement facile que nous ne considérons pas cela comme un talent. Il existe 34 talents selon l’Institut Gallup. Voici un résumé de leur ouvrage.


Les voici :

LE RÉALISATEUR

Vous avez une personnalité dynamique et insatiable qui a besoin de réaliser quelque chose de tangible chaque jour pour vous sentir satisfait. Vous avez un feu intérieur qui vous pousse à viser de nouveaux objectifs. Vous avez beaucoup d’énergie.


L’ACTIVATEUR

Vous avez une personnalité qui est impatiente d'agir et qui estime que seule l'action peut faire bouger les choses. Vous considérez que l'action est la meilleure école de la vie et que l'on ne peut pas progresser seulement en réfléchissant. Vous avez besoin d'être sur le terrain et d’expérimenter.

LE CONVAINCU

Les convictions sont basées sur des valeurs fondamentales qui diffèrent d'une personne à l'autre. Vous êtes guidés par ces valeurs, accordant une grande importance à la responsabilité et à la morale. Vos convictions influencent votre comportement et donnent un sens à votre vie. Il vous est important de trouver un travail qui soit en accord avec vos convictions et que votre travail ait un sens pour vous épanouir.

L’IMPORTANT

Vous voulez être « reconnu », vous voulez être entendu, vous distinguer, être apprécié pour les forces uniques qui vous caractérisent. Vous avez besoin d’être considéré comme quelqu’un de crédible, de professionnel, qui réussit ce qu’il entreprend. Vous vous reliez à des personnes qui sont considérées de la même manière.

LE DISCIPLINÉ

Votre réalité doit être sans surprise, prévisible, ordonnée et planifiée. C’est pourquoi vous instaurez instinctivement une certaine structure, vous mettez en place des habitudes, vous définissez un horaire, des dates à respecter, vous divisez les projets à long terme en une série de plans spécifiques à court terme et vous travaillez sur chaque plan avec assiduité.

L’ASSURÉ

L’assurance est similaire à la confiance en soi. Vous croyez en vos forces. Vous savez que vous êtes capable : capable de prendre des risques, de relever de nouveaux défis, de revendiquer ce que vous voulez et surtout, d’accomplir ce que vous désirez. Cette pleine responsabilité de votre vie ne vous intimide pas, au contraire, vous la trouvez naturelle. Vous ne vous laissez pas facilement influencer par les arguments des autres, aussi persuasifs soient-ils.

L’ADAPTABLE

Vous vivez le moment présent et, pour vous, l’avenir n’est pas une destination figée mais plutôt un lieu que vous créez à partir des choix que vous faites aujourd’hui. Les soudaines requêtes ou les détours imprévus ne vous dérangent pas, vous vous y attendez. Ils sont en effet inévitables et au fond, vous les attendez avec impatience, car vous êtes quelqu’un de très souple, capable de productivité, même quand vous êtes sollicité de toutes parts.

LE FOCALISEUR

Orienté vers l’objectif, vous avez besoin d’une destination précise, sans quoi votre vie et votre travail risquent de devenir très vite frustrants. Cette focalisation est puissante, car elle vous force, d’une certaine façon, à filtrer. Le revers de la médaille, c’est votre impatience vis-à-vis des retards, des obstacles et des digressions, aussi séduisantes soient-elles.

LE RESTAURATEUR

Vous aimez résoudre les problèmes. Alors que certains sont consternés devant toute nouvelle difficulté, elle va vous galvaniser. Vous vous enthousiasmez à l’idée d’analyser les symptômes, d’identifier ce qui ne va pas et de trouver la solution. Vous savez intuitivement que, sans votre intervention, cette chose (une machine, une personne, une entreprise) pourrait ne pas avoir survécu. Vous l’avez réparée, vous lui avez redonné vie et vitalité. Vous l’avez sauvée.

L’ANALYSTE

Votre don de l’analyse est un défi pour votre entourage : « Prouvez-le. Montrez-moi pourquoi ce que vous prétendez est vrai. » Confrontés à ce genre de questions, certains remettront en question leurs brillantes théories, c’est précisément ce que vous désirez. Vous ne cherchez pas forcément à détruire les pensées des autres, mais vous voulez qu’une théorie soit fondée, vous vous considérez comme impartial et imperturbable, vous aimez les chiffres, car ils sont objectifs et neutres.

L’ARRANGEUR

Vous aimez jongler. Confronté à une situation complexe impliquant un grand nombre de facteurs, vous aimez les considérer, les aligner et les réaligner, jusqu’à ce que vous soyez certain de les avoir disposés dans l’ordre le plus productif possible. Ceux qui ne sont pas doués pour l’organisation sont étonnés par vos talents. Vous plongez dans l’univers chaotique pour élaborer de nouvelles options, trouver de nouvelles voies, former de nouveaux partenariats et laisser toutes les portes ouvertes, car, qui sait, il existe peut-être encore une autre façon de faire les choses.

LE PRUDENT

Vous êtes vigilant et prudent, vous êtes plutôt réservé, vous savez que le monde est imprévisible. Vous vous taisez lorsque les conversations deviennent trop personnelles. Vous veillez à ne pas trop féliciter ni complimenter les gens, de crainte d’être mal interprété. Le fait que certaines personnes n’apprécient pas votre réserve ne vous dérange pas. La vie, pour vous, n’est pas un concours de popularité.

LE CONNECTÉ

Vous êtes persuadé que tout ce qui arrive a une cause. D’autant plus qu’au fond de vous, vous savez que nous sommes tous connectés les uns aux autres. Ce fait de vous sentir relié à la terre et à la vie, affermit votre confiance. Cela implique que vous vous sentez responsable. C’est pourquoi vous êtes prévenant, attentionné et tolérant. Vous tissez des liens entre les personnes de différentes cultures. Sensible aux choses invisibles, vous réconfortez les autres en leur affirmant qu’il existe un sens à nos vies. Votre foi est solide.

L’ÉGALITAIRE

Pour vous, la justice est importante et vous êtes tout à fait conscient qu’il est indispensable de traiter tout le monde de la même façon. Vous n’aimez pas encourager l’égoïsme et l’individualisme. Vous refusez également un monde où certains sont injustement avantagés. Vous aimez un environnement équitable et juste, au sein duquel on sait à quoi s’attendre, où chacun a une chance de faire valoir sa valeur et son potentiel.

LE FUTURISTE

« Ne serait-ce pas fabuleux si…» Vous êtes le genre de personne qui aime regarder au-delà de l’horizon et le futur vous fascine. Vous êtes un rêveur, un visionnaire qui se projette dans l’avenir. Les gens vous demandent d’ailleurs très souvent de décrire votre vision du futur, parce qu’ils sont en quête d’une image pouvant éveiller leur imagination et, par conséquent, élever leur esprit. Faites-le. Exercez-vous, choisissez vos mots avec soin et rendez cette image aussi vivante que possible. Les gens seront reconnaissants de pouvoir saisir l’espoir que vous leur apporterez.

LE STUDIEUX

Vous aimez apprendre. Votre matière préférée sera déterminée en fonction de vos autres thèmes et expériences, mais, quelle qu’elle soit, vous serez toujours attiré par le processus de l’apprentissage. C’est la démarche, plus que son contenu ou le résultat lui-même qui vous motive tout particulièrement. Le parcours mûrement réfléchi et régulier qui vous transporte de l’ignorance à la compétence vous stimule. Cet enthousiasme vous permet de vous épanouir dans un environnement professionnel dynamique.

LE COLLECTIONNEUR

Vous êtes curieux et collectionneur. Vous pouvez même collectionner des informations : des mots, des faits, des livres, des citations ou bien vous collectionnez des objets, par exemple des papillons, des cartes postales, des poupées en porcelaine ou des photos anciennes. Vous n’aimez rien jeter, conscient de toutes les utilisations possibles de chaque objet que vous possédez. C’est pourquoi vous continuez d’acquérir, de compiler, de classer. C’est intéressant, car cela permet de garder votre esprit en éveil et un jour, peut-être bientôt, les choses se révéleront précieuses.

L’INTELLECTUEL

Vous aimez réfléchir, vous adorez tout ce qui est intellectuel et qui fait travailler votre cerveau. Ce besoin d’activité intellectuelle peut être axé sur quelque chose de précis. Vous aimez résoudre un problème, développer une idée ou comprendre ce que ressent quelqu’un. Vous aimez réfléchir. Vous êtes le genre de personne qui apprécie un moment de solitude propice à la rêverie, à la réflexion et à l’exercice de l’introspection. D’une certaine manière, vous êtes votre meilleur ami.

LE CONTEXTUEL

Vous revenez sur le passé. Vous regardez en arrière pour comprendre le présent et aussi pour prédire l’avenir. Vous voulez savoir comment tout a commencé, alors vous achetez des livres d’histoire et des biographies, et vous interrogez vos relations sur leur passé. Vous revenez sur le passé, car il renferme toutes les réponses et aussi parce que, pour vous, le présent est synonyme d’instabilité et de désordre. Face à de nouvelles personnes ou à de nouvelles situations, il vous faut un peu de temps pour vous orienter.

LE STRATÉGIQUE

Le thème stratégique vous permet de trier dans le désordre le meilleur itinéraire pour avancer. Il ne s’agit pas d’une technique qui s’apprend. C’est une façon bien précise de penser, une vision différente sur le monde dans son ensemble. Cette perspective vous permet de dégager des tendances là où les autres ne voient que complexité. « Et si ceci se produisait ? Et si cela se produisait ? » Se poser la question, éliminer et foncer.

L'IDÉATEUR

Vous êtes fasciné par les idées. Une idée est un concept, une explication. Vous cherchez sans cesse des liens. Vous prenez plaisir à retourner le monde et à nous le montrer sous un angle différent, curieusement révélateur. Vous aimez toutes les idées, elles sont fondamentales, nouvelles, explicatives, paradoxales, bizarres, et c’est pour toutes ces raisons que chacune de vos nouvelles idées vous dynamise. Certains peuvent vous qualifier de créatif, d’original, d’intellectuel ou même de rusé.

L’HARMONISATEUR

Vous recherchez des terrains d’entente. À votre avis, les conflits et les désaccords ne mènent à rien et vous cherchez à les minimiser le plus souvent possible. Lorsque vous savez que les gens autour de vous ont des avis différents, vous essayez de trouver un terrain d’entente et vous tentez d’éviter toute confrontation et de les amener vers l’harmonie qui est l’une de vos valeurs fondamentales.

LE COMMUNICATEUR

Vous aimez expliquer, décrire, accueillir les autres, parler en public et écrire. Vous transformez les « événements » en histoires que vous vous exercez à raconter. Une « idée » sans caractère sera embellie d’images, d’exemples et de métaphores. Vous voulez attirer l’attention des gens sur vous, la capturer, l’enfermer. Vous recherchez les mots qui font de l’effet, les phrases idéales, les expressions percutantes. Et effectivement, les gens aiment vous écouter. Vous les inspirez.

L’EMPATHIQUE

Vous ressentez les émotions de ceux qui vous entourent comme si elles étaient les vôtres et vous êtes capable, intuitivement, de voir le monde comme les autres le voient et de partager leur vision des choses. Vous comprenez les choses et cette faculté instinctive est puissante. Vous aidez les gens à décrire leurs sentiments, aussi bien aux autres qu’à eux-mêmes, avec les mots qu’il faut et vous les aidez à extérioriser leur vie intérieure. C’est pour toutes ces raisons que les gens sont attirés vers vous.

L’ENGLOBEUR

« Agrandir toujours le cercle ». C’est la philosophie sur laquelle votre vie repose. Vous voulez inclure les gens et leur donner un sentiment d’appartenance au groupe. Contrairement à ceux qui ne sont attirés que par les groupes exclusifs, vous évitez à tout prix ceux qui excluent les autres. Vous voulez élargir le groupe pour que le plus grand nombre de gens profitent de son aide. Vous êtes d’instinct quelqu’un de tolérant. Vous ne portez aucun jugement, parce que juger peut blesser quelqu’un. Personne ne doit être ignoré, tout le monde doit être inclus.

LE DIFFÉRENCIATEUR

Vous êtes intrigué par les qualités particulières de chacun. Les généralisations, les regroupements et les « types » vous agacent, à vos yeux toutes ces généralisations masquent ce qui est unique et propre à chacun. Vous accordez une attention particulière aux différences entre les individus. Vous êtes à l’écoute des anecdotes tissant la vie de chaque individu. Vous savez toujours quel cadeau d’anniversaire choisir, vous savez qui aime être félicité en public et à qui cela déplaît, vous personnalisez votre façon d’enseigner selon les besoins de chacun, l’un préférant une explication complète, l’autre un bref exposé.

LE RELATIONNEL

Vous préférez être entouré de vos amis intimes, cela vous procure plaisir et force. L’intimité ne vous gêne pas. Une fois le rapport établi, vous faites en sorte que les relations s’approfondissent. Vous voulez comprendre leurs sentiments, leurs objectifs, leurs peurs et leurs rêves, et vous voulez qu’ils comprennent les vôtres. Vous savez que ce genre d’intimité implique un certain risque (on peut profiter de vous), mais vous êtes prêt à l’accepter. Pour vous, une relation n’a de valeur que si elle est sincère et la seule façon de vous en assurer est de vous confier à cette autre personne.

LE RESPONSABLE

Dès que vous avez pris un engagement, quelle que soit son importance, vous vous sentez moralement tenu de le respecter. Votre réputation en dépend et si, vous ne pouvez pas vous y tenir, vous allez vous en vouloir jusqu’au moment où vous aurez restitué ce que vous estimez devoir. Cette conscience, cette obsession de faire les choses comme il faut, et votre morale irréprochable s’allient pour forger votre réputation : vous êtes quelqu’un sur qui l’on peut toujours compter. Votre bonne volonté peut parfois vous pousser à en faire trop.

LE COMPÉTITEUR

Lorsque vous observez le monde, vous êtes instinctivement conscient de la performance des autres. Vous vous comparez. Si vous avez atteint votre but sans avoir dépassé vos collègues, la victoire vous semble vaine. Car si vous pouvez vous comparer, vous pouvez vous battre et si vous pouvez vous battre, vous pouvez gagner et si vous gagnez… vous pouvez savourer la victoire. Vous aimez les concours, car ils réclament toujours un vainqueur. Au fil du temps, vous en viendrez à éviter toute épreuve que vous n’êtes pas certain de remporter.

LE COMMANDANT

Votre autorité naturelle vous incite à prendre les choses en main. Contrairement à certains, imposer votre avis ne vous dérange nullement. Au contraire, lorsque votre opinion est faite, vous avez besoin de la communiquer aux autres. Une fois votre objectif fixé, vous êtes impatient d’y rallier tout le monde et les confrontations ne vous font pas peur : vous savez qu’elles sont les premiers pas vers la solution. C’est parce que vous avez une forte présence que les gens viennent vers vous.

LE DÉVELOPPEUR

Vous entrevoyez le potentiel caché chez les autres. D’après vous, personne n’est jamais vraiment formé, achevé, fini. Au contraire, chacun est toujours « en cours d’élaboration », recèle des possibilités, et c’est précisément ce qui vous attire. Votre objectif est d’aider les gens à réussir et vous cherchez des façons de les provoquer. Le progrès réalisé est votre source d’énergie, ils vous apportent force et satisfaction. Au fil du temps, nombreux sont ceux qui solliciteront votre aide et vos encouragements, se rendant compte, quelque part, que votre bienveillance est à la fois sincère et profondément enrichissante.

LE POSITIF

Vous n’êtes pas avare de compliments, vous souriez facilement et vous êtes toujours à l’affût du côté drôle d’une situation. Certains vous trouvent insouciant, d’autres aimeraient bien être aussi optimistes que vous. Quoi qu’il en soit, les gens veulent faire partie de votre entourage car, autour de vous, la vie paraît plus belle et votre enthousiasme est contagieux. Vous semblez avoir le don de remonter le moral et, sous votre direction, les projets prennent une allure positive et dynamique. D’une façon ou d’une autre, vous ne pouvez pas échapper à vos convictions : il est agréable d’être en vie.

LE MAXIMISATEUR

« Moyenne » ne fait pas partie de votre vocabulaire. Votre référence est l’excellence. Vos forces et celles des autres vous fascinent. Comme le plongeur en quête de perles, vous vous mettez à leur recherche, observant tout signe révélateur : un soupçon d’excellence innée, une intelligence étonnante, un talent parfaitement maîtrisé, tous des indices manifestes qu’une force est en jeu. Vous polissez votre perle jusqu’à ce qu’elle brille. Vous ne voulez pas passer votre vie à vous plaindre de ce qui vous manque. En revanche, vous voulez tirer parti des talents dont vous avez hérité.

LE CHARISMATIQUE

« Gagner l’amitié des autres ». Vous adorez tout bonnement le défi que représente la rencontre de nouvelles personnes et le fait de gagner leur amitié. Vous êtes rarement intimidé par des inconnus, au contraire, ils vous dynamisent, ils vous attirent. Vous voulez connaître leur nom, leur poser des questions et vous trouver des points communs pour pouvoir entamer une conversation et établir des liens. Il est rare que vous soyez à court de mots et vous aimez vraiment faire les premiers pas et établir le contact. Dans votre univers, il n’y a pas d’inconnus, mais uniquement des amis que vous n’avez pas encore rencontrés, et ils sont nombreux.


Êtes-vous rendus à faire le premier pas vers une dynamique familiale plus heureuse, plus saine ?


Gérer le comportement d'un enfant équipé d’un TDAH peut être une expérience difficile pour votre famille ? Avec des conseils appropriés et un accompagnement , vous pouvez développer des stratégies efficaces pour améliorer les comportements et créer un environnement familial positif.


Le coaching familial, avec toutes ses techniques adaptées à vos besoins, est un outil puissant qui peut vous aider à créer un environnement plus harmonieux. Si vous souhaitez en savoir plus sur le coaching familial et sur les avantages qu'il peut apporter à votre famille, envisagez de prendre un premier rendez-vous gratuit avec moi, par exemple.



SOUVENEZ-VOUS : Confiance, constance et cohérence


La constance et la cohérence sont essentielles pour promouvoir un comportement positif. En exprimant systématiquement leurs balises et leurs attentes, les parents peuvent favoriser les interactions positives et réduire les conflits au sein de leur famille.


De plus, un être qui connaît son but dans la vie, son don et ses talents, se sent beaucoup plus heureux, serein et calme. En effet, plus l’identité se construit, plus les actions s’orientent avec conviction vers l’atteinte de ses objectifs.


Ainsi, en encourageant la confiance en soi de l'enfant, il peut libérer un grand déploiement d'énergie pour s'accomplir pleinement. C'est particulièrement vrai pour les individus atteints de TDAH, qui ont un potentiel énergétique élevé qu'ils peuvent canaliser pour trouver leur voie vers le succès.



Tu as aimé ce post ? Écris-moi un commentaire, j'en serais honorée.


Clique pour t'inscrire et me donner ton courriel afin de ne pas rater mon prochain post.



Contactez-moi

Si vous cherchez à retrouver l'harmonie au sein de votre famille, vous êtes au bon endroit. En tant qu'experte coach familial, je suis là pour vous aider à surmonter les défis que vous rencontrez et à améliorer la dynamique familiale.

Je propose une approche personnalisée en fonction de vos besoins uniques, en travaillant avec vous pour créer un plan d'action concret qui vous aidera à atteindre vos objectifs. Je suis passionnée par mon travail et j'ai une compréhension approfondie de la dynamique familiale, ce qui me permet de fournir des conseils avisés et des solutions durables.

Je vous invite à prendre rendez-vous pour une consultation gratuite, où nous pourrons discuter de vos préoccupations et de vos objectifs, et explorer comment je pourrais vous aider à créer un changement positif dans votre vie familiale. Je suis impatiente de travailler avec vous et de vous aider à retrouver l'harmonie que vous méritez.


800 vues0 commentaire
bottom of page